Certaines personnes rêvent d’avoir leur nom inscrit dans les pages de l’Histoire, d’autres souhaitent changer l’état d’esprit du monde. Et certains désirent sauver les animaux en voie de disparition. Le sens de la vie correspond en finalité aux aspirations et aux buts que chacun aimerait atteindre. Nous constatons que dans le fond, chaque personne a sa propre définition de la quête existentielle et qu’elle peut varier selon les phases de la vie. Mais alors, dans ces moments où nous doutons, comment donner du sens à sa vie ? Comment savoir ce que l’on veut faire dans la vie ?

Trois dimensions pour trouver le sens de la vie

Chaque personne trouve du sens à son existence à travers son cœur, son esprit et ses actions. En effet, les recherches en psychologie menées sur l’étude du sens de la vie révèlent que l’Homme trouve du sens à travers trois dimensions :

  1. le relationnel affectif correspond à l’amour, les amitiés, les rapports familiaux ;
  2. le cognitif concerne tous les choix philosophiques, les convictions et les valeurs personnelles ;
  3. le comportement représentant tout engagement dans une activité, qu’elle soit de l’ordre professionnel ou non.

Aussi pour y voir plus clair et vivre la vie qui nous correspond, le psychanalyste Gérard Bonnet suggère de prendre le temps d’explorer son for intérieur. Le philosophe Reza Moghaddassi ajoute également que pour trouver son idéal de vie, il est crucial de se poser. Cette interruption avec l’agitation quotidienne permet alors de ressentir l’écart entre nos envies immédiates qui prennent beaucoup de place et nos désirs profonds.

VOIR AUSSI : 5 Questions pour trouver son chemin de vie

1. Donner du sens à la vie à travers les liens affectifs

Tous les chercheurs en psychologie parviennent à la même conclusion : les relations humaines sont indispensables à l’épanouissement d’un individu. Est-ce si étonnant ? Si nous nous retrouvons seuls, nous aurons forcément le sentiment que notre existence ne fait aucune différence. Nous ne rechercherions alors pas le sens de notre vie.

Nous n’y pensons pas toujours, mais donner de l’amour est primordial. Il suffit d’observer un bébé. Si personne ne s’occupe de lui, ne le caresse, ou le regarde personnellement il ne peut se développer normalement. Un article paru en 2005 dans le Monde mentionne d’ailleurs des nourrissons en souffrance à cause d’une absence de soins affectifs. À tel point qu’ils en subissent des modifications cérébrales. Déjà à cet âge ! Donc s’il existe bien un élément fondamental donnant du sens à la vie, c’est bien l’amour. Et ce, quel que soit le statut social, l’âge ou le lieu de vie.

Relations affectives

Passez donc du temps avec toutes les personnes qui vous communiquent de l’énergie positive. Vos collègues, amis, membres de la famille, toutes celles qui vous élèvent.

  • Donnez leur de l’amour.
  • Soutenez-les dans les moments difficiles.
  • Transmettez leur vos connaissances.

Les relations affectives apportent un réel bien-être et donne du sens à la vie.

« Vous correspondez à la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps »

Jim Rhon

2. Vivre en alignement avec ses valeurs personnelles

Pour trouver le but de son existence, il « suffit » de suivre ses valeurs personnelles. Ces dernières correspondent à nos convictions les plus profondes. Ce sont celles qui nous permettent de :

  • nous sentir en harmonie avec notre environnement ;
  • nous adapter à toute nouvelle situation ;
  • éprouver une liberté intérieure ;
  • ressentir un bien-être physique et mental ;
  • aller à l’essentiel rapidement et ne plus douter ;
  • être plus créatif.

Cependant, la plupart des personnes ne connaissent pas précisément leurs aspirations profondes. Elles ont souvent tendance à intégrer les valeurs extérieures : celles dictées par la société, l’employeur ou l’éducation, etc. Malheureusement, les convictions qui ne nous appartiennent pas peuvent nuire à notre satisfaction. Car nous ne sommes plus en cohérence avec nous-même.

Il est alors judicieux de se poser ces questions avant de prendre des décisions importantes et d’agir :

  • Est-ce que cela me correspond vraiment ?
  • Est-ce que cela me plaît/me convient de réaliser cette tâche ?

En somme, pour le psychanalyste Viktor Frankl nous trouvons le sens de notre vie dans notre ressenti. Si nous nous sentons bien, c’est qu’il y a de fortes chances que nous sommes en accord avec nos valeurs.

3. Trouver du sens à la vie dans l’action

L’engagement dans l’action correspond à la troisième manière de donner du sens à sa vie. Il doit alors s’agir d’une activité productive qui vous nourrit et vous stimule. Elle répond également à ces critères :

  • est intéressante ;
  • procure du plaisir ;
  • fait que vous vous sentez utile ;
  • profite aux autres.

L’étude publiée en 2018 dans le National Library of Medecine montre d’ailleurs le lien fort entre l’engagement dans une profession et le sentiment de bien-être personnel et social.

Dans son livre Man’s search for meaning, Viktor Frankl raconte son épreuve en tant que détenu dans un camp de concentration au cours de la Seconde Guerre mondiale. Il y fait part de sa découverte : ceux qui ont survécu n’étaient pas les plus forts physiquement, mais il s’agissait des personnes qui avaient l’impression de contrôler leur environnement. Comprenez par là que quelle que soit l’action menée, si elle ne vous satisfait pas, il vous est toujours possible de la modifier ou de la réajuster de sorte qu’elle vous inspire.

Le sens de la vie correspond à notre raison de vivre. C’est ce qui nous donne l’énergie positive pour nous lever chaque matin avec enthousiasme. Si tel n’est pas votre cas et que vous souhaitez donner une direction à votre vie, testez le concept de l’Ikigaï. Cette méthode est souvent utilisée pour trouver sa voie professionnelle. En réalité, elle est utile bien au-delà de cet objectif. L’introspection sérieuse requise est reconnue pour vous permettre de jouir d’une vie pleine de sens.

Comment avez-vous fait pour trouver du sens à votre vie ? Par quels moyens y êtes-vous parvenu ?


Sources :
Cairn.info – Fondements théoriques du « sens de la vie » et du « sens du travail » – Dans Psychologie de l’accompagnement (2015), pages 5 à 40
Psychology Today – What is the Meaning of Life ? – 03.03.2018
Lifehack – How To Find Meaning in Life : 9 Simple Ways

Si vous avez aimé l'article, vous pouvez le partager via les boutons ci-dessous.

Laisser un commentaire